J'ai énormément dormi

/


Un moyen-métrage de Clara Alloing
 
 
« La sculpture c’était une manière de me consoler moi-même. C’est pas uniquement en lien avec la tristesse, c’est en lien avec toutes les émotions. C’est comme si je pouvais bercer mes émotions, ou leur offrir un berceau »
Dans son atelier, l’artiste Johanna Monnier nous parle de son lien avec son travail : sculptures vivantes, costumes d'êtres imaginaires... à travers ses créations elle a trouvé une sécurité, une manière d’exister et d’aimer.
Sa parole éclaire les univers sensibles qu'elle invente, ses créations s’animent, mises en scène dans un jeu complice entre l’artiste et la réalisatrice.
Un film sur l’acte de création comme force de vie.

News : nothing